‹ Retour essai

Privilège 745 : Jusqu’où iront donc les géant ?

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

La venue à la plaisance de clients (très) aisés a entraîné, depuis une demi douzaine d’années, la mise au catalogue de bateaux (très) hauts de gamme. Le Privilège 745 en est l’un des fleurons.

Avec ses 23 mètres, tout d’inox et de verre, de bois et de polyester, ce grand bateau ne joue plus dans la catégorie des voiliers de croisière. Il est rentré, au même titre que les Yapluka, Sunreef, ou autres Catana, dans le club assez fermé, la catégorie supérieure, celle des yachts-catamarans à voile. Des yachts, le Privilège 745 en a tout, et surtout ce trait d’architecture désormais indispensable à tous les gros bateaux, et même les plus petits, il s’agit bien sûr du fly-bridge. Seul le JFA 26 mètres ‘Sun Ténarèze’ y a échappé, avec succès. Le fly est ici prolongé par les deux grosses antennes cachées sous leur dôme, un Fleet 55, et la réception TV par satellite. Ce catamaran est certes gros, mais il est aussi beau. D’ailleurs, tous les créateurs de bateaux vous le diront : il est plus facile de dessiner un joli grand bateau, qu’un petit. Le design est dû au cabinet Diedre à Versailles, l’architecture étant confiée, comme le reste de la gamme Alliaura, au cabinet Marc Lombard à La Rochelle. Le pont est relativement bien dégagé, et certaines pièces d’accastillage sont rendues discrètes, tels les taquets d’amarrage, qui à l’arrière, avec leur winch dédié, se cachent dans un pe...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article