‹ Retour essai

BALI 4.0 UN 40’ CREATIF ET FACILE A VIVRE

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

La présentation commerciale du 4.0 au dernier salon de Barcelone étoffe la jeune gamme Bali, qui sera probablement complétée ultérieurement par un modèle amiral de plus de 50’. Nous avons profité de la mise à l’eau en février du premier exemplaire fabriqué dans l’usine de Marans pour un galop d’essai de deux jours dans les pertuis rochelais.

La 2e conquête de l’espace

Il fut un temps où les roofs des catamarans de croisière arboraient avec fierté leurs coefficients de finesse de pénétration dans l’air et jouaient même un rôle structurel ! Les designers d’intérieurs étant passés par là, il y a belle lurette que ces verrous ont sauté et que les équipages se sont emparés des volumes nouvellement conquis ! Une autre révolution dans le domaine est en train de se produire sous nos yeux ; elle vise à décloisonner la plate-forme en revisitant complètement la circulation intérieure et l’architecture de la nacelle ! Leopard et Lagoon ayant créé depuis longtemps des cockpits à l’avant, le chantier de Capetown a ensuite ouvert une brèche dans la cloison frontale en y perçant une porte ; Greg Young et Tag ont inventé le salon de pont modulable. Les Bali 4.3 et 4.0 généralisent aujourd’hui l’ouverture de la cloison avant, installent une loggia-bain de soleil à la place du trampoline et escamotent la baie coulissante arrière. Un véritable bond en avant !

Essai Bali 4.0

Un plan de voilure simple et moderne, le bimini tubulaire contraint (hélas) à surélever le vit de mulet.

Le plus petit des Bali, et pas le moins réussi

Avec un tel cah...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article