Iles Marquises - Nuku-Hiva : à la découverte de la vallée des rois

Destination - Caraïbes

Imaginez-vous entouré d’immenses montagnes escarpées, noyé dans une verdure étonnement foisonnante, au cœur d’une baie au dessin parfait… Vous êtes dans un des plus beaux sites des îles Marquises : bienvenue à Hakaui, dans l’ancestrale vallée des rois, toujours occupée par les descendants de la famille royale.

Accessible seulement en bateau depuis la baie d’Hakatea ou alors depuis Taiohae, la capitale de Nuku-Hiva, en cinq heures à dos de cheval hors des sentiers battus, la vallée d’Hakaui se mérite… vous y serez peut-être accueilli par l’arrière-petit-fils du roi. Tanguy sera sans doute torse nu ; couvert de tatouages marquisiens, il arbore un collier en dents de cochon sauvage et sait comme personne vous indiquer le chemin à suivre pour accéder à la plus haute cascade de Polynésie. Appelée Vaipo ou Ahuii, cette chute mesure 350 mètres – c’est précisément la 202e plus haute au monde.
Cette fameuse voie royale pavée réclame deux heures de marche en passant par les somptueux jardins de fleurs et de fruits. Nous sommes déjà émerveillés par la beauté du paysage, pour finir le souffle coupé lorsque derrière les branchages se dévoile l’immense chute d’eau – il est impossible de la voir en entier.
La montagne est comme fendue en deux, la rivière s’écoule dans la vallée… Deux murailles de basalte noir se dressent sur une hauteur affolante, à vous en donner le vertige.
Des centaines de phaétons à bec rouge virevoltent au-dessus des embruns propulsés par les quelques milliers de tonnes d’eau tombées du ciel.
En approche de l’amont, les pas résonnent, perdus dans l’incessante répercussion de l’eau qui se fracasse sur les rochers.
Le soleil au zénith parvient à se frayer un passage à travers les rebords abrupts. La chaleur est accablante. Les rayons se mêlent aux gouttelettes, générant d’infinis arcs-en-ciel. Soudainement propulsée par un air glacial venu du fond de la vallée – on la croirait vivante -, cette vapeur colorée rafraîchit. La végétation, à la fois surchauffée et sous brumisateur, est exubérante. Nous cueillons des citrons, des oranges et des piments sauvages : un véritable délice. D’énormes anguilles viennent à notre encontre sur la rive. Nous voilà dans le jardin d’Eden.

Mouillage


8º56.636’S - 140º9.852’W
La baie d’Hakatea est protégée par tous les vents. L’accès est facile au sud-est de la baie et aucun danger n’est à craindre. On mouille par 5 mètres de fond dans du sable de très bonne tenue. Attention aux rafales puissantes avec les effets des montagnes !

Météo


Bien que situées bien plus près de l’Equateur (et plus à l’est) que les îles du Vent (Tahiti), les Marquises profitent d’un climat globalement plus sec – 1 300 mm d’eau par an en moyenne. Les îles situées au sud de l’archipel sont les plus humides. Ici, les cyclones sont quasi inexistants et les saisons, toujours par rapport à Tahiti, sont inversées : comprenez que la saison « fraîche », de mai à juillet, est humide, alors que la période de septembre à décembre est un peu plus chaude et surtout plus sèche. Les températures sont en fait extrêmement stables tout au long de l’année – minima moyens de 21 à 24 °C, maxima de 28 à 31 °C. Quant à la température de l’eau, elle oscille juste entre 27 et 29 °C. Le vent est soumis à un régime d’alizés de dominante est. Entre avril et octobre, l’alizé prend une composante est-sud-est alors que, de novembre à mars, il souffle plutôt du nord-est.

A voir / à faire


Vous remarquerez peut-être, au cœur de la végétation qui entoure les dalles de la voie royale, de nombreux vestiges d’habitations, et même des lieux de cérémonies sacrées. Les habitants de Nuku-Hiva vivaient en effet principalement dans cette vallée, à l’intérieur des terres afin d’être moins exposés aux aléas météo et autres dangers. Aujourd’hui, Hakaui compte une dizaine de maisons, bien plus proches de la baie.

Les dauphins nous accueillent à l’entrée de la baie d’Hakaeta.
Les dauphins nous accueillent à l’entrée de la baie d’Hakaeta.
Le relief particulièrement escarpé des Marquises est propice au développement de la nébulosité ; la pluviométrie peut localement atteindre 3 000 mm par an.
Le relief particulièrement escarpé des Marquises est propice au développement de la nébulosité ; la pluviométrie peut localement atteindre 3 000 mm par an.
Dans la partie est du mouillage, une passe mène à un plan d’eau parfaitement protégé ; c’est là qu’on amarre les annexes.
Dans la partie est du mouillage, une passe mène à un plan d’eau parfaitement protégé ; c’est là qu’on amarre les annexes.
Le chemin pavé se fraye un passage au sein d’une végétation luxuriante.
Le chemin pavé se fraye un passage au sein d’une végétation luxuriante.
Les Tikis, sculptés dans le bois ou taillés dans la pierre, symbolisent l’ancêtre mi-homme mi-dieu qui fut le premier homme. Celui-ci est toujours debout ; il était chargé de protéger les habitants de maisons qui n’existent plus…
Les Tikis, sculptés dans le bois ou taillés dans la pierre, symbolisent l’ancêtre mi-homme mi-dieu qui fut le premier homme. Celui-ci est toujours debout ; il était chargé de protéger les habitants de maisons qui n’existent plus…

Numéro en cours

MM 225 - juin/juillet 2024

Découvrir le numéro

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

Découvrer les résultats
image description

Publiez une annonceGratuitement

sur Multicoques Magazine

publiez une annonce
image description

Abonnez-vous et recevez 8 numéros par anpour seulement 39,90€

s’abonner
pour vos achats, consultez

Les petites annonces

Toutes les annonces
A vendre Catana 582
Visible :
Saint Vincent, Saint-Vincent-et-les Grenadines
Année :
2005
880 000,00 ht$
CATANA 58
Visible :
Polynésie Française
Année :
2001
749 000,00 ttc€
Catana 55 2013
Visible :
Le Marin, Martinique
Année :
2013
820 000,00 ttc€