Essai occasion

Bahia 46

Publié le 01 février 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Essai occasion"

Le Bahia 46 est un catamaran qui continue de séduire. La preuve : fouillez le Web, ses blogs, ses avis, ses témoignages, refaites la même opération en anglais, en allemand, en espagnol… la conclusion s’impose rapidement : ce catamaran diffusé de 1996 à 2007 est unanimement apprécié par les skippers, convoyeurs et équipiers de toutes nationalités. Ce n’est peut-être pas pour rien que le Bahia 46 est resté au catalogue de Fountaine Pajot pendant plus de 10 ans et qu’il a été diffusé à 176 exemplaires – un des plus grands succès du chantier. Pour le bureau d’études, ce 46 représente la quintessence de la collaboration entre les architectes Joubert/Nivelt et le designer Olivier Flahault, rien que ça ! Fidèle à la tendance de l’époque, le Bahia adopte des lignes arrondies. S’il conserve le rouf à casquette et les étraves camuses, caractéristiques du chantier, il adopte des coques plus larges que les précédents modèles. Pour autant, le 46 reste un catamaran au déplacement mesuré et bien toilé. Avec son ratio voilure/poids de 11,71 m2/t, il est relativement puissant et surtout affiche des performances qui feraient pâlir nombres de multicoques de grande série d'aujourd'hui…

Essai occasion Bahia 46

Les ailerons qui portent le tirant d’eau à 1,30 m représentent un bon compromis entre cap correct au près et accès à la plage.

Des moyennes de plus de 10 nœuds !

Mais s'il est performant, il n'en n'oublie pas pour autant le confort, grâce à ses coques larges – ...

Article paru dans le numéro 175. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article