‹ Retour essai

[Occasion] Bali 4.5 Conçu pour le charter, il séduit (aussi) les propriétaires !

Publié le 23 novembre 2017 à 0h00

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le chantier Catana a imaginé il y a un peu plus de trois ans une nouvelle gamme orientée charter, les Bali. Le premier modèle, le 4.5, fait la part belle aux innovations et à une nouvelle façon de vivre à bord. Une réussite, puisque 60 exemplaires ont été construits. Et les premiers modèles pointent le bout de leurs étraves sur le marché de l’occasion…

Des options architecturales séduisantes

A quoi ressemble un Bali 4.5 ? On trouve d'abord une construction très sérieuse (signée Catana), coques en polyester, espars en aluminium, dérives et leurs puits (classique chez Catana) remplacés par des ailerons rapportés en fond de coque… La finition reste très soignée ; image Catana oblige. L’architecte Xavier Faÿ et le bureau d’études Catana ont opté pour un plan de voilure plutôt généreux, et surtout élancé. Le mât suit la tendance actuelle ; il recule, de façon à préserver une grande surface au solent autovireur. L’option grand-voile à corne permet de gagner 2 m2. Les carènes ? Elles adoptent des sections en demi-cercle pour une surface mouillée minimum. On note également le double redan au-dessus de la flottaison. Ces nervures font office de raidisseur longitudinal tout en offrant un volume important sur une bonne largeur de la coque. La principale innovation en ce qui concerne la partie hydrodynamique, c’est le tunnel de la nacelle qui démarre dès les étraves, ou presque. Plus de poutre ! Le pont démarre donc bien en avant du rouf. Cette configuration ne favorise pas le centrage des poids, mais crée un effet "spatule" comparable à...

Pour lire l'intégralité de ce contenu, achetez l'essai

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article