‹ Retour essai

Le Diabolo

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Depuis quelques décennies on a assisté, dans la construction navale de plaisance, à la venue du plastique et des résines polyesters, puis à leur domination sur le marché. L'arrivée des résines epoxy a remis au goût du jour l'utilisation du bois comme materiau de construction. Plusieurs chantiers utilisent aujourd'hui, avec succès cette technique, particulièrement dans le domaine des multicoques. Les Chantiers Navals Alréens en sont un parfait exemple, notamment avec un petit cata de huit mètres quarante qui n'a pas fini de faire parler de lui : le Diabolo.

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article