grande croisière

A 7 en cata de 1990, Ou le bonheur de naviguer, tout simplement !

Publié le 18 mai 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "grande croisière"

Nos destinations préférées

Baléares : Ces îles nous ont plu pour l'escalade avec des spots de grimpe à fleur d'eau, ainsi que pour quelques longues voies.

Canaries : Graciosa s'est révélée être la perle du début de voyage. Après coup, nous y serions bien restés plus longtemps, mais nous étions trop curieux de voir la suite ! Plage et mouillage paradisiaques, rencontre avec d’autres bateaux de voyage, possibilités de kite, surf, parapente, balade sur le volcan, petit village à quelques kilomètres. Un peu plus au sud, Lobos, en face de Corralejo, n'est pas mal non plus, mais le mouillage y est moins confortable et plus éloigné de la plage.

Cap-Vert : nous y avons passé 3 mois, essentiellement à Sal et Boa Vista, puis un peu les îles du Nord. Globalement, les îles du Cap-Vert sont assez hostiles pour le cabotage. Il y a beaucoup de vent, très souvent plus de 30 nœuds et même des rafales à 50/60 nœuds entres les îles ou sous le vent des îles. Il y a très peu d'abris naturels. Les vagues du vent venant de l'est et la houle atlantique venant de l'ouest, il y a peu de mouillages abrités, et les débarquements en annexe ou à la nage sont très sportifs ! Le navigateur de passage n'y fera donc sans doute qu'une courte escale avant de traverser l'Atlantique et de trouver le confort des Antilles. Nous sommes restés aussi longtemps au Cap-Vert justement pour les conditions de vagues et de vent exceptionnelles. La côte ouest de l’île de Sal, bien que désertique et dépourvue ...

Article paru dans le numéro 183. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article