Voyage

Lüderitz – Namibie - Quand t'es dans le désert...

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"


Notre catamaran Pirates.com au mouillage devant la baie colorée de Lüderitz, au cours d’une journée exceptionnellement calme.

À voir/À faire

C’est le désert, me direz-vous. Eh bien, il y a énormément de choses à visiter et des activités qui vous plairont, vous verrez !


Kolmanskop est à moitié engloutie par le sable du Namib.

 

Lüderitz, pour commencer, est une ville très colorée, avec une architecture coloniale authentique. Elle est encore majoritairement habitée par des Allemands. Après la découverte des mines de diamant, en 1908, elle a connu un essor important. C’est aujourd’hui un mignon port de pêche et une attraction touristique.

Il ne faut pas louper la visite de la ville fantôme de Kolmanskop, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Lüderitz, dans les terres. Créé fin du XIXe siècle par des colons allemands, ce village est devenu une énorme mine de diamant, et a été exploité quelques dizaines d’années avant de s’éteindre doucement. Les derniers habitants ont quitté la ville au cours des années 1960. La cité est devenue un cimetière de bâtiments engloutis sous une épaisse couche de sable.


Une espèce de cétacé rare et visible ici seulement, le Céphalorhynque du Cap.

 

La pêche aux moules. Rien que d’y penser, j’en ai l’eau à la bouche… La température de l’eau est ici propice à la prolifération des moules, et pas des petites ! On en trouve notamment sur les deux îles qui protègent la baie de Lüderitz, Penguin et Seal Island. Les rives abruptes rendent toutefois la pêche difficile. Elles sont en grappe, accrochées sur des rochers saillants, cachées sous des tonnes de kelp – cette immense algue bien répandue dans les eaux sud-africaines… Le mieux est de se faire déposer avec un seau sur un caillou entre deux vagues. Le jeu en vaut la chandelle. Elles sont délicieuses !



Une Fata Morgana « double », où l’on peut observer le bateau dans les deux sens.


Un incroyable phénomène est régulièrement observable dans cette zone. Ils s’appellent les « Fata Morgana ». Ces phénomènes sont des mirages, les plus puissants qui soient. De fortes différences de températures créent comme un second horizon qui reflète une partie de la terre ou de l’eau. Il est possible de voir des bateaux à plus de 50 milles grâce à cet effet miroir. J’ai pu observer un coucher de soleil… se lever ! L’astre a disparu derrière ce faux horizon pour réapparaître plus bas, mais en montant !

Mouillage/Position

26º 37.766’S - 15º 9.480’E - Mouillage sud
Cet ancrage est relativement bien protégé, face à la jolie ville colorée et entre les bateaux de pêche. Les fonds sont assez aléatoires : vase, sable et roches se mélangent. Il recommandé de vérifier à plusieurs reprises son mouillage, en raison notamment des fréquentes bourrasques de vent à plus de 30 nœuds.

26º 35.288’S - 15º 9.973’E - Mouillage nord
Ce mouillage est plus sauvage. Tout au nord de la baie, il est possible de s’ancrer entre Flamingo Island et Seal Island. Le cadre est magnifique : face à la ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article