‹ Retour destination

Hyères

Publié le 26 janvier 2009 à 0h00

C’est l’été… Il fait beau, et voici l’occasion rêvée d’aller passer un week-end (ou plus) sur la Côte d’Azur… Quelle destination ? Hyères et les somptueuses îles qui bordent le plan d’eau : un dépaysement unique à “deux pas” de la maison…

Carnet de bord

La Côte d’Azur offre de multiples visages à ceux qui savent prendre le temps de la découvrir par la mer. Des criques enchanteresses et sauvages aux ports renommés de la jet-set, voilà une destination à nulle autre pareille…
Car si on va naviguer à Hyères pour découvrir Port Cros et Porquerolles, rien n’empêche de prolonger le voyage en s’en allant découvrir, à quelques dizaines de milles seulement, le Golfe de St Tropez ou l’Estérel sauvage…
Porquerolles et Port Cros sont un lieu magique, et vraiment unique en Méditerranée. La beauté de ces îles est légendaire et en aucun cas usurpée. Il faut y avoir été (si possible hors saison) pour s’imprégner de l’atmosphère exceptionnelle qui y règne. Le lieu est surtout agréable en fin de journée, quand les “touristes” ont quitté les lieux. Vous serez alors quasiment seul à profiter. Sûrement le meilleur moment de votre croisière…
On ne présente plus St Tropez… Un site rendu célèbre dans les années 60 par BB et le film “Et Dieu créa la femme”. A St Trop chacun peut trouver son bonheur… Prendre un café sur le vieux port, tôt le matin, pour profiter d’une lumière exceptionnelle que les plus grands peintres sont venus chercher sur la Côte, ou profiter de l’unique ambiance de fête qui règne sur la cité dès la nuit tombée…
Et puis si le cœur vous en dit, rien ne vous empêche de prolonger votre séjour en allant faire un petit tour en Corse, distante d’une centaine de milles de Hyères…

ITINERAIRE TYPE

En partant d’Hyères, voici les principaux mouillages qui vous permettront de profiter des fameuses Iles d’Or, itinéraire proposé par APACA loueur installé à Hyères et connaissant particulièrement bien la zone…
Levant : Il n’y a pas de mouillage abrité 
et comme les 3/4 de l’île sont réservés aux militaires, il y est donc interdit de mouillage et de navigation…
Port Cros : situé à 15 milles de Hyères, il s’agit d’un Parc National. Il est indispensable d’être équipé d’un holding tank, car les bateaux et le mouillage doivent être propres. C’est bien pour la faune et la flore, c’est aussi parfait pour vous et vos enfants si vous comptez vous baigner…
A l’est : Baie de Port-Man, mouillage abrité de l’ouest mais ouvert à l’est, dans 10/15m de profondeur. A 20 milles de Hyères. Magnifique car encore sauvage. Autre solution de mouillage, les corps-morts du petit port à l’ouest, devant les 10 maisons et 2 restaurants.
Porquerolles : situé à 5 milles de Hyères
Les mouillages sont surtout sur la côte nord. On trouve d’est en ouest :
Baie d’Alicastre avec la plage de Notre Dame : mouillage protégé d’est-sud-ouest. Grande baie profonde permettant le mouillage de nombreux bateaux (moteurs, monos, catas), en pleine saison cela peut dépasser 100 unités. Au fond grande plage de sable peu fréquentée par les touristes à pied car loin du port. De juin à septembre, et surtout le dimanche, les incessants passages de bateaux à moteur crééent une houle un peu désagréable.
Derrière la pointe d’Alicastre, au pied d’un fort, il y a un petit mouillage pour 4 à 5 voiliers. Bien protégé du mistral, mais les places y sont chères…
Plage de la Courtade : à l’est du port, mouillage protégé d’est-sud. Grande baie ouverte comme la précédente. Plage plus visitée. Mouillage propre…
Anse du Bon Renaud avec la plage d’Argent : à l’ouest du port. Mouillage protégé ouest-sud. Plage de sable “blanc”. Mouillage propre. Très visité, voire “surpeuplé”.
Baie du Langoustier : pointe ouest de l’ile. Mouillage protégé d’ouest-sud-est. Très jolie, petite plage éloignée du port. Restaurant très côté sur place, mais attention, s’il est très bon, il est aussi assez cher…
Pour les courageux, qui naviguent, et fond le tour de l’île, voici les trois mouillages de la face sud. A ne pratiquer que par mer calme, car la houle du large s’y engouffre. Peu de places…
Anse du Parfait : plage de sable noir à l’ouest de l’île, derrière le langoustier. Entrée très serrée, maximum 2 m de fond. Mouillage protégé d’ouest-nord-est.
La Grande Cale : mouillage au sud de l’ile, très ouvert, au pied des falaises.
Anse de la Galère : façade sud-est de l’ile. Protégé d’ouest. Les fonds descendent vite, le plateau est court, puis c’est à pic. La population sous-marine est abondante, c’est un excellent spot de plongée.
Enfin, dans la rade de Hyères, il ne faut pas oublier les trois mouillage protégés de l’est, avant le cap Benat : Le Pelegrin, L’Estagnol et Brégançon ainsi que le mouillage sous la presqu’ile de Giens, protégé du mistral : 
La Badine…
De quoi passer facilement une semaine en découvrant, à quelques milles d’une grande ville, la nature sauvage et bien protégée.

Pratique

La météo sur la Côte d’Azur : la navigation est agréable toute l’année, même si la saison la plus chaude va de mai à octobre…

Aéroports internationaux : Nice et Marseille.

Partagez cet article