‹ Retour destination

Guadeloupe : Les Saintes

Publié le 18 octobre 2013 à 0h00

En découvrant ce petit archipel situé au sud de la Guadeloupe le jour de la Toussaint 1493, Christophe Colomb, c'est ce que dit la légende, devant à nouveau trouver un nom, se résigna à les nommer du nom du jour : "Los Santos", les Saintes ! Inaccessibles et tellement belles…

Carnet de bord

Depuis le 4 novembre 1493 et la visite de Colomb, beaucoup d'eau a coulé entre les îles, et si les Saintes sont toujours aussi belles, elles sont devenues facilement accessibles. Situé à une dizaine de milles seulement de la marina Bas du Fort de Pointe-à-Pitre, et à la même distance de Prince Rupert Bay en Dominique, le petit archipel est une escale obligatoire lors d'une croisière au départ de la Guadeloupe... Obligatoire, dit-on. On pourrait même dire indispensable, tant le mouillage des Saintes a la réputation d'être l'un des plus beaux au monde... Et force est de constater qu'à chacune de mes visites sur place, la beauté du lieu continue de m'enchanter !

Les Saintes se composent de deux îles habitées, et de sept îlots inhabités. Plutôt montagneuses, Terre de Haut et Terre de Bas, les îles habitées, sont propices à la balade et au farniente. Terre de Haut est la plus touristique, et on y trouve la fameuse Maison du médecin, en forme de paquebot, et le non moins célèbre fort Napoléon que vous ne manquerez pas d'aller visiter, même s'il culmine à quelque 120 mètres d'altitude sur le sommet du Morne à Mire. Pour vous y rendre, vous n'aurez que deux solutions : la marche à pied, et nous vous conseillons alors de vous y rendre tôt le matin avant les grandes chaleurs, ou en louant un scooter...

La balade vaut le coup d'œil, tant le panorama pour monter au fort est magnifique, avec vue sur la Guadeloupe d'un côté et sur le mouillage des Saintes de l'autre. Vous pourrez ainsi, en montant, vérifier que votre catamaran ne dérape pas, le mouillage devant la Maison du médecin étant particulièrement mauvais... Expérience vécue ! Une fois en haut, vous découvrirez un petit musée plutôt sympa, et surtout un jardin exotique impressionnant peuplé de nombreux iguanes finalement plutôt sympathiques.

Le soir venu, lorsque les day-charters remmènent vers la Guadeloupe leurs touristes, vous profiterez d'une autre île, quasiment rien que pour vous. Il ne vous reste qu'à déambuler dans les ruelles paisibles bordées de coquettes maisons et à profiter de la vie en buvant (avec modération, bien sûr) un ti'punch.

Terre de Bas est beaucoup plus sauvage, et beaucoup moins fréquentée que sa voisine. Pourtant, la plage de Grande Anse est magnifique et les nombreuses promenades que l'on peut faire sur l'île méritent qu’on y passe quelques jours.

Enfin, il y a les îlots inhabités, l'îlet à Cabrit, le Grand-Îlet, la Coche, les Augustins, la Redonde, le Pâté et les Roches percées. Autant de buts de promenade et de mouillages à découvrir avant d'aller plonger et de découvrir, avec un simple masque, la beauté des fonds marins.

 

Pratique

 

  • S'y rendre :
    De nombreux vols charters et compagnies régulières ont des liaisons vers la Guadeloupe depuis l'Europe et les USA, sans compter les liaisons inter-îles aux Antilles. De là, il vous suffit de vous rendre à la marina Bas du Fort de Pointe-à-Pitre pour prendre possession de votre catamaran. 
  • Quand :
    La meilleure période pour naviguer aux Antilles s'étale de décembre à juin. Mais les mois d'été sont aussi très agréables, même s'ils sont plus humides, et la saison des cyclones ne commence vraiment, en général, que début septembre.
  • Formalités :
    Les Saintes, c'est la France. Pour les ressortissants de l’Union européenne, passeport en cours de validité. La carte d’identité seule est acceptée pour les ressortissants français.
  • Langue officielle :
    le français.
  • Monnaie :
    La monnaie est l'euro.
  • A ne pas manquer :
    Le Fort Napoléon, le mouillage du Pain de Sucre, boire un ti' punch en terrasse le soir pendant le coucher de soleil…

Itinéraire type

En arrivant de la Guadeloupe, préférez emprunter la passe du Pain de Sucre, plutôt que par celle de la Baleine, si vous ne connaissez pas bien le coin. Ensuite, un mouillage devant la Maison du médecin s'impose, avant, ensuite, d'aller explorer tous les mouillages que cet archipel de seulement 13 km2 est capable d'offrir, avec pas moins de 22 km de côtes.

Mais si la visite des Saintes se suffit à elle seule, il serait dommage de ne pas profiter des autres merveilles avoisinantes.

Voici deux itinéraires d'une semaine au départ de la Guadeloupe, à réaliser dans un sens ou dans l'autre en fonction des vents dominants :

Itinéraire 1 :

Jour 1

Pointe-à-Pitre

Jour 2

Les Saintes

Jour 3

Dominique (Portsmouth)

Jour 4

Marie-Galante

Jour 5

Pointe-à-Pitre (soit environ 90 milles)

Itinéraire 2 :

Jour 1

Pointe-à-Pitre 

Jour 2

Les Saintes

Jour 3

Deshales

Jour 4

Antigua (English Harbour, North Sound, Green Island)

Jour 5

Retour Les Saintes

Jour 6

Pointe-à-Pitre (200 milles)

Partagez cet article

Louez un catamaran pour cette destination