aventure

Cool Runnings ... en Nouvelle-Calédonie

Publié le 18 mai 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "aventure"

Après un jour ou deux, notre petit groupe de quatre est entré dans un bon rythme de traversée : dormir, s’occuper du bateau, et naviguer. Dans l'ensemble, le vent a été favorable, et la mer n’a pas été trop cahoteuse. Lorsque les montagnes de la Nouvelle-Calédonie sont apparues sur l'horizon, dans les premières lueurs du jour, nous étions enchantés à l’idée, d’une part, de mouiller l’ancre, et d’autre part, d’explorer une nouvelle et jolie destination. Mais il nous faudrait presque toute la journée pour arriver à Nouméa, depuis ce lieu où nous avions pénétré dans la passe, à travers le récif qui entoure l’île. La Nouvelle-Calédonie, avec son récif, tient le rôle du plus grand lagon du monde, et Nouméa est le seul endroit où il est possible d’effectuer les formalités d’entrée dans cette contrée riche de beauté et de diversité. Après avoir effectué les réapprovisionnements, une réparation de voile et quelques autres bricoles, nous nous sommes rendus à l’île de Pins, après nous être arrêtés pour une première nuit dans une superbe petite île appelée Amédée. Amédée possède un très joli vieux phare en métal. Les différents éléments métalliques qui le composent ont été fabriqués à Paris en 1862, et le phare est entré en service en 1865. Une promenade autour d'Amédée nous a fait découvrir les fameux serpents de mer, très répandus en Nouvelle-Calédonie ; nous en avons compté pas moins d’une vingtaine au cours de notre petite promenade autour de l’île ! Ils sont extrêmement ...

Article paru dans le numéro 183. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article