One Life

Entre Indonésie et Thaïlande, via le détroit de Mallaca

Le Lagoon 440 de Stéphane et Leena a quitté la côte ouest de Sumatra pour rejoindre Phuket en virant le cap de Banda Aceh. Après une escale à Sabang, tout au nord de l’Indonésie, l’équipage s’est engagé dans le très fréquenté détroit de Malacca.

Qui : Stéphane et Leena
Où : Entre Indonésie et Thaïlande
Multicoque : Lagoon 440
Facebook : @onelifecatamaran
Nous avons quitté l’île de Sinabang à l’aube pour une traversée de deux jours en direction de l’île de Sabang à la pointe Nord de Sumatra. Nous avons décidé de ne pas faire d’arrêt sur la côte ouest de Sumatra, un vent de nord-ouest fort était annoncé quelques jours plus tard et il serait alors difficile de faire route contre le vent. Le cap de Banda Aceh est comme tous les caps potentiellement soumis à du vent fort, et le courant y est parfois sensible. Nous l’avons passé en pleine nuit – heureusement sans vent ni courant forts. Nous sommes entrés dans le petit port de Sabang aux premières lueurs du jour. Les fonds de 25 mètres ne permettent pas de mouiller, mais quelques bouées sont mises à la disposition des bateaux, bien qu’une seule soit équipée de bouts. La petite ville se réveillait doucement, un groupe de femmes faisait de la gym sur la place du port. Quant aux pêcheurs, ils s’activaient sur leurs barques, qui ici sont d’une forme différente du reste de l’Indonésie, taillées comme un sabot et peintes de teintes vives. Sabang est une petite ville charmante, nous avons disposé d’une journée pour effectuer les formalités, le ravitaillement en nourriture et gazole. Nous avons particulièrement apprécié l’accueil des autorités : à l’immigration, nous avons été accueillis avec café et petits gâteaux, le temps de récupérer nos passeports. L’équipe du bureau du port s’est elle aussi montrée très accueillante et efficace. Le directeur nous a conviés à boire un café dans le but d’avoir un retour sur l’accueil à Sabang. Nous avons ensuite largué les amarres en direction de Phuket. Quelques heures plus tard, le ballet des tankers commençait. Nous étions alors dans le détroit de Malacca, ce lieu qui était jadis l’épicentre du commerce des épices et où aujourd’hui transite une part importante du commerce mondial. Puis les côtes de Thaïlande se sont dessinées au loin, et rapidement, nous nous sommes retrouvés, à l’aube, à proximité des premières îles au large de Phuket.

Articles les plus lus dans cette catégorie

Voir tous les articles

Numéro en cours

MM 225 - juin/juillet 2024

Découvrir le numéro

Articles sur le même thème

Abonnez-vous

Toute l'actualité à partir de 3€ / mois

S'abonner au magazine

La vidéo du mois

Notre dernier hit YouTube!

Regarder la vidéo

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

Découvrer les résultats
pour vos achats, consultez

Les petites annonces

Toutes les annonces
AIKANE 56'
Visible :
MARSEILLE, France
Année :
2009
690 000,00 ttc€