Actu

Salon du multicoque : on y était !

Publié le 28 mai 2013 à 16h36

Créez une alerte e-mail sur le thème "Actu"

De nombreux bateaux, des nouveautés, des premières mondiales, des stands variés et du soleil : cette quatrième édition a été une réussite incontestable, avec un public de connaisseurs venu pour profiter de ce rassemblement unique au monde.
On a pu apprécier la disponibilité des architectes présents sur le Multihull Club Design, ainsi que la qualité des projets présentés (comme le joli Tan 66 ou le Jaguar, un nouveau catamaran à moteur prometteur). Et puis, bien sûr, il y avait les bateaux, dont le très remarqué Tag 60 (voir l'essai dans ce magazine), les premières présentations mondiales des Cumberland 47 LC et Ocean Voyager 53, et la découverte à flot des Leopard 48, Lagoon 52 et Lagoon 39... Mais ce n'est pas tout, puisqu'une cinquantaine de multicoques, de 23 à 75 pieds, avaient fait le déplacement pour le plus grand plaisir des visiteurs qui ont ainsi pu juger, jauger, comparer et visiter toutes ces merveilles.
Mais le salon du multicoque, c'est aussi l'occasion, pour notre grande famille, de se retrouver pour fêter notre passion. Les exposants ont donc répondu à notre invitation à un pique-nique géant le premier midi, où chacun avait emmené les spécialités de sa région. Une mention toute particulière à Nigel (Jaguar Catamaran) qui avait emmené tout ce que son Ecosse natale a d'incroyable à offrir au niveau culinaire. Impressionnant pour les pauvres continentaux que nous sommes ! Nous avons été aussi très gâtés par les "équipages" Tenderlift, Catana, et sans oublier Chemins d'Océan, avec la délicieuse gardiane de Sybille ! Merci à tous !

Et puis le salon du Multicoque, c'est aussi la maintenant fameuse régate entre exposants. Vous ne pouvez pas avoir oublié que, l’année dernière, c'est l'équipage de Multicoques Mag qui l'a emporté. Cette année encore, nous nous sommes retrouvés tous les soirs à la barre de ces superbes machines que sont les Multi 23. Enfin, quand on dit à la barre d'un Multi 23, on veut dire que nos chers organisateurs ont absolument tout fait pour que nous ne puissions, encore une fois, écraser la concurrence. Organisation des régates aux heures des conférences de presse, création d'une émission de télé où notre rédac chef était soi-disant indispensable... Bref, nous n'avons pas pu défendre nos chances et n'avons même pas été prévenus du départ de la demi-finale. Passons, puisque, cette année encore, ce sont les Méditerranéens qui l'ont emporté avec la brillante prestation de l'équipage Leopard, qui réside et s'entraîne à Nice (tout comme Multicoques Mag). Du coup, le bruit court que les organisateurs ont décidé que, l'année prochaine, pour qu'enfin ceux de la façade atlantique puissent gagner, la régate ne devrait être ouverte qu'aux résidents des mers froides. Sûr que Swiss Catamaran, encore une fois sur le podium, aura alors toutes ses chances...

Partagez cet article