‹ Retour destination

Mayotte

Publié le 16 octobre 2011 à 0h00

Mayotte est, depuis mars 2011, le 101e département français... Mais cette île est surtout une destination unique au monde, de par son immense et magnifique lagon.

Carnet de bord

CARNET DE BORD


Imaginez : un lagon de 1400 km2 avec une double barrière de corail, un espace tantôt très large, vous donnant l'impression de naviguer au large, tantôt très proche de la terre. Ce lagon est par ailleurs très profond, devenant pour nombre d'espèces marines un véritable sanctuaire. Mayotte est donc le paradis des baleines à bosse, dauphins et tortues marines, et vous n'oublierez pas de sitôt vos navigations dans ce véritable éden.
Nichée à l'extrême nord du canal du Mozambique entre la côte est de l'Afrique et Madagascar, Mayotte se situe entre l'équateur et le tropique du Capricorne. Elle est composée de deux îles, Grande Terre et Petite Terre ainsi que d'une trentaine d'îlots, avec un relief érodé et peu élevé. 200 000 habitants vivent à Mayotte sur un territoire de 376 km2, situé à 1500 km de la Réunion et 8000 km de Paris.
Mayotte est un ancien volcan sorti de l'océan Indien. Au nord de Petite Terre, le Dziani Dzaha (lac du volcan) témoigne de ce passé géologique. C'est un cratère volcanique aujourd'hui occupé par un lac vert émeraude aux eaux sulfureuses. L'archipel est protégé du courant d'alizé oriental par l'île de Madagascar et bénéficie d'un climat tropical maritime animé par deux saisons ; sèche et tempérée de mai à octobre (moyenne de 24°C) : l'hiver austral, et une saison chaude ou « saison des pluies » de novembre à avril (moyenne de 27°C) : l'été austral. A noter que l'eau du lagon ne descend jamais sous les 24°C...
Véritable paradis des naturalistes, hors des sentiers battus et du tourisme de masse, Mayotte a su préserver son milieu naturel. Flore luxuriante aux senteurs exotiques : baobabs, flamboyants, bambous géants, tulipiers du Gabon, takamakas ou badamiers habitent les forêts humides et sèches du nord au sud de Grande Terre.
On y trouve également une cinquantaine d'espèces d'orchidées dont la plus connue est la vanille. Autour de ces forêts, les hommes ont cultivé l'ylang-ylang, le girofle, la cannelle, la muscade ou le poivre qui ont fait par leur diversité et leur qualité, la renommée de l'île, longtemps surnommée l'Ile aux parfums.
Indispensable à l'écosystème du lagon, la mangrove, très présente à Mayotte, représente un patrimoine protégé d'exception. Comptant 750 hectares, elle agit comme filtre naturel des eaux et offre aux différentes espèces un espace paisible pour la nidification de nombreuses espèces d'oiseaux et la protection des alevins de 70 % des poissons du lagon.
Mayotte brille aussi par la richesse de sa faune endémique : makis et lémuriens frugivores se chamaillent les papayes avec les roussettes, chauves-souris de près d'un mètre d'envergure.



ITINERAIRE TYPE
Si la destination est paradisiaque, il n'y a pas (encore) de loueur de catamarans habitables sur place. Et comme souvent depuis maintenant près de 25 ans, ce sont nos amis de Sail Explorer (Hobie Cat Aventure) qui ont découvert le spot. L'idée est donc de proposer des raids en autonomie complète sur des catas de sport pour découvrir une destination unique et vraiment originale. 
Deux raids sont proposés dès cet été : 
Une formule classique en 9 jours dont 6 jours de navigation et une journée jour libre, et une formule XL de 12 jours dont 8 jours de navigation et 3 jours libres pour découvrir aussi l'intérieur de l'île. 
Après l'arrivée à l'aéroport de Mayotte et le transfert sur la base Sail Explorer de Mtsangabeach située au sud-ouest de l'île, vous vous installez dans le camp de base, véritable lodge "à l'africaine" (tentes de safari, mobilier de safari avec accès douches et toilettes) au milieu d'une cocoteraie de rêve. Ça commence bien...
Le raid en cata se déroule sur des Hobie Cat 18 ou 16 équipés de spi et de double trapèze. Un bateau suiveur transporte vos affaires au sec pour aller de bivouac en bivouac, afin que vous n'ayez comme souci que de profiter de la nav... Puisque nous parlons de navigation, sachez que le raid requiert la maîtrise d'un catamaran ou d'un dériveur à toutes les allures par vent modéré. Mais il est possible d'accueillir des débutants si vous vous inscrivez avec un barreur confirmé. Une bonne condition sportive est nécessaire (et suffisante) pour profiter pleinement du safari. Enfin, et c'est l'évidence, il est impératif de savoir nager...
Le raid en lui-même consiste en un tour de Mayotte par le lagon, la météo guidant le sens. 

Les grands moments de votre aventure :
- Navigation vers la baie d'Hagnoundrou et visite de la cascade de Soulou (12 milles).
- Escapade au Mont Choungi qui domine l'île-Grande, étape vers la réserve de Saziley, observation de la ponte des tortues (12 milles). 
- Passage par l'îlot Bambo situé au milieu du grand lagon, navigation autour de l'îlot Brandelé et observation des baleines et des dauphins (15 milles).
- Grande étape de 27 milles pour rallier l'îlot Mtsamboro...
- La dernière étape permet de contourner la Grande Terre par le nord pour un tour complet avec passage devant Petite Terre, descente au portant vers l'îlot de Sable Blanc et retour à la base de départ... (de 20 à 25 milles).

Et pour ceux qui souhaitent prolonger leur découverte de Mayotte, il est possible de rester dans le lodge et d'organiser des plongées sous-marines dans le lagon (passe en S), des survols de l'île en ULM et des journées en forêt avec un guide naturaliste.

Pratique

S'y rendre :
Vols directs depuis Paris CorsairFly, via la Réunion avec Air Austral, via Madagascar avec Air Madagascar et Kenya Airways via Nairobi. Le vol dure une dizaine d'heures en direct.

Météo :
Mayotte offre un climat idéal pour la navigation : un alizé régulier, atteignant au maximum les vingt nœuds, un climat sec et doux en été, n'excédant pas les 27°C, le tout baigné d'un océan chaud, et protégé par une barrière de corail immense... On va a dit que c'est le paradis ?
Concrètement, la saison sèche va de mai à octobre (moyenne de 24°C) et la saison chaude, plus humide, de novembre à avril.

Formalités :
C'est un département français... Passeport en cours de validité pour les ressortissants européens.

Recommandation sanitaire
Aucune vaccination n'est exigée. Mais avoir ses vaccins à jour est tout de même plus raisonnable (hépatite A et B, tétanos, poliomyélite, typhoïde). Par ailleurs, même si les cas de paludisme sont très rares, il est recommandé de bien se protéger contre les moustiques...

Monnaie :
La monnaie est l'euro. Les cartes bleues sont de plus en plus acceptées et 35 (!) distributeurs et guichets automatiques sont implantés...

Partagez cet article