‹ Retour destination

Turquie

Publié le 17 octobre 2013 à 0h00

La Turquie est la nouvelle destination incontournable en cata. Il faut dire que de la mer Noire à la Syrie, la très longue côte est d'une richesse incroyable. Entre Orient et Occident, partez à la découverte des sublimes mouillages turcs…

Carnet de bord

Imaginez : une côte de près de 4400 milles de long, bordées de criques désertes, de vestiges archéologiques, de villes pittoresques, de montagnes, de déserts… La Turquie offre tout, et bien plus encore !

La légende prétend que c'est sur le mont Arafat (le plus haut sommet turc) à 5165 mètres d'altitude que Noé, le plus célèbre navigateur de la Bible, s'échoua avec son arche remplie d'animaux et attendit la fin du déluge. Vous ne pourrez y naviguer aujourd'hui (ça manque d'eau), mais vous pourrez facilement voguer sur les traces d'Ulysse, dont une grande partie de l'Odyssée s'est déroulée dans les eaux turques. C'est aussi sur ces terres que l'empereur Constantin créa la ville qui porta son nom (Constantinople, aujourd'hui Istanbul), centre de la Chrétienté…

La Turquie est un véritable carrefour historique, culturel et cultuel ! Où que porte votre regard, il y aura forcément une foultitude à apprendre, et une croisière en Turquie offre toujours bien plus que de simples mouillages. Et cela sans compter l'incroyable gastronomie locale. Un vrai bonheur !

Itinéraire type

Les bases de location de catamarans sont situées à Fethiye, Gocek, Kas ou encore Orhaniye, Marmaris et Bodrum... De quoi découvrir la majeure partie de la côte la plus intéressante de la Turquie.

Au départ de Bodrum (lieu de naissance d'Hérodote et où l'on trouvait le tombeau du roi Mausole, l’une des fameuses 7 Merveilles du Monde de l’Antiquité), il ne faudra pas manquer Black Island, Orak Island, Kisebuk, Seven Islands, Langoz, English Harbour, Cleopatra Island, Karacasogut, Cokertme et Yaliciftlik.

Une croisière de sept jours qui vous permettra de vous faire une excellente idée des richesses de la côte turque.

Au départ d'Orhaniye ou de Fethiye, vous pourrez découvrir Bencik puis Bozburun, Serce Limani, Bozukkale, un petit tour en Grèce avec la somptueuse Simi, puis Datca et retour à la base de départ.

Gocek est l'une des bases les plus réputées pour découvrir la Turquie. On pourra aller vers Sarsala, Karacaoren, et Kapi Creek...

Mais en fait, s'il y a des escales à ne pas manquer, il faut surtout se laisser vivre au gré de ses envies et des rencontres. La Turquie doit se vivre de l'intérieur, avec passion et plaisir, comme le font les Turcs eux-mêmes !

Une croisière que, quoi qu'il en soit, vous ne serez pas près d'oublier…

Pratique

S'y rendre :

La Turquie est facilement accessible en avion depuis toutes les grandes villes européennes, et de nombreuses compagnies low cost rejoignent les aéroports turcs d'Istanbul, Bodrum ou Dalaman.

 

 

Quand :

La meilleure période pour naviguer en Turquie s'étale d'avril à octobre. Mais même en pleine saison, le nombre important de mouillages disponibles vous permettra d'être tranquilles le soir…

Hors saison estivale, vous aurez tous les mouillages pour vous seuls ! Le top…

Attention, le meltem souffle en Turquie. Il commence gentiment en mai-juin (force 3 à 4) pour souffler jusqu'à force 6 à 7 en juillet août.

 

 

Formalités :

Pour se rendre en Turquie, les ressortissants européens n'ont besoin que d'un passeport en cours de validité. Aucun visa n'est nécessaire.

 

 

Langue officielle : le turc, mais l'anglais, l'allemand et le français sont souvent parlés dans les endroits touristiques.

 

 

Monnaie :

La monnaie est la livre turque (1 euro = 2,35 TRY).

 

 

A ne pas manquer :

Il y a tellement à voir ! Certains lecteurs du magazine écument les mouillages turcs depuis des années et continuent de nous dire qu'ils n'en ont toujours pas fait le tour…

Partagez cet article