‹ Retour destination

Les îles vénézuéliennes

Publié le 03 octobre 2014 à 0h00

Réservé jusqu'à récemment aux navigateurs au long cours, les îles du Venezuela sont exceptionnelles tant par leur beauté que par leur isolement. Une merveille que vous pouvez maintenant aller découvrir à bord de quelques catamarans disponibles à la location…

Carnet de bord

Véritable lagon polynésien perdu au milieu de la Caraïbe, l’archipel de Los Roques est un joyau ! Fonds coralliens superbes, faune sous-marine impressionnante et plages de sable blanc innombrables vous attendent dans cet archipel situé à l'extrême nord de l'Amérique du Sud… Los Roques est à 75 milles du continent sud-américain et du Venezuela, dont l'archipel dépend. Avec sa cinquantaine d'îles et d'îlots et sa faune et sa flore d'une incroyable richesse, Los Roques est un parc national depuis 1972. Il est donc très bien protégé : une seule île est habitée (Gran Roque) et très peu de touristes y ont accès. C'est donc définitivement un paradis pour les amateurs de mouillages solitaires et de "Robinsonnade" et surtout de navigations d'exception en catamaran. Avec des températures allant de 26 à 28°C, la destination est agréable toute l'année.

Mais Los Roques n'est pas la seule destination que propose le Venezuela. En effet, avec plus de 3000 kilomètres de côtes et pas moins de 311 îles et îlots d'une incomparable beauté, on peut y naviguer en catamaran sans se lasser pendant des années…

Itinéraire type

Los Roques n'est situé qu'à 30 min de vol de Caracas. Une fois arrivé à Gran Roque, on embarque à bord de son catamaran et il ne vous reste plus qu'à profiter de ce bijou de corail qui forme la plus grande réserve maritime du monde. Et si vous restez sur place plus de deux semaines, rien ne vous interdit d'aller jusqu'à Las Aves pour une croisière définitivement inoubliable.

Autre solution, partir depuis Puerto La Cruz, qui est le véritable centre du yachting au Venezuela. Pas moins de six marinas vous y attendent avec tous les services indispensables et d'où vous pourrez naviguer vers La Tortuga, La Blanquilla, Margarita, Mochina National Park et Los Testigos…

 

Los Roques

Parc national depuis 1972, Los Roques est un groupe d'une cinquantaine d'îles et de plus de 200 îlots et bancs de sable situés à 75 milles du continent. Autant dire que si vous ne trouvez pas ici votre petit paradis personnel, c'est à désespérer… Les plages de sable blanc sont légion et les eaux parfaitement protégées par une immense barrière de corail qui fourmille d'une faune et d'une flore magnifiquement préservées. Certains de nos lecteurs prétendent que la clarté des eaux n'a pas d'égale ailleurs sur la planète. En tout état de cause, les fonds sont sublimes et méritent d'être explorés.

L'archipel est protégé par deux barrières de corail, dont l'une s'étend du nord au sud sur 15 milles et qui protège les îles du courant venant de l'est, ce qui explique la tranquillité des eaux de Los Roques. La diversité des paysages, avec des atolls, lagons, mangroves et autres plages désertes, devrait séduire le plus blasé des navigateurs.

 

La Blanquilla

En approchant de La Blanquilla, on est surpris par la ligne blanche qui se découpe au milieu d'une eau d'un bleu intense. C'est bien sûr de là que vient le nom de l'île, qui est bordée d'une bande de sable blanc de 15 milles de long. On y trouve des eaux transparentes, et de magnifiques coraux, mais la température de l'eau y étant plus fraîche qu'aux Roques, la faune sous-marine y est totalement différente. Avec un peu de chance, vous pourrez y observer des dauphins, des raies Manta, et même de petites baleines ainsi que de petits requins. A ne surtout pas manquer !

 

Los Testigos

Composé de sept îlots et d'une multitude de cayes, Los Testigos est le paradis des amateurs de plongée aussi bien en bouteilles qu'en palmes, masque et tuba. Mais on y trouve aussi de très belles plages de sable blanc et surtout on y ressent vraiment l'exubérance de la luxuriante végétation tropicale. Les amateurs d'oiseaux seront aussi ravis d'y découvrir une incroyable colonie…

 

Islas de Las Aves

Et s'il fallait n'en choisir qu'une ? Pour de nombreux amateurs des îles du Venezuela, ce sont les Aves qui remportent les suffrages. Situées entre Los Roques et Bonaire, il s'agit en fait de deux groupes d'îles : Aves de Barlovento et Aves de Sotavento. Ils sont séparés par un bras de mer dont la profondeur atteint les 1000 mètres ! La structure des deux groupes est identique, formée par deux arches ouvertes vers l'ouest et composée de nombreux minuscules îlots d'origine corallienne qui bordent un lagon central de peu de profondeur. A l'est de ces deux formations, on trouve une barrière de corail à l'incroyable richesse (celle de Sotavento s'étendant sur 9 milles)…

Snorkeling, plongée (sur de nombreuses épaves) et mouillages de rêve sont au programme, d'autant plus qu'il n'existe aucun autre moyen de venir aux Aves qu'en bateau…

 

La Tortuga

Entre les incroyables tombants sous-marins qui bordent le sud de l'île (à moins de 600 mètres de l'île, les fonds sont déjà à plus de 380 m) et les bancs de sable blanc dans des eaux translucides et peu profondes au nord, il y en a pour tous les goûts à La Tortuga. Et comme si cela ne suffisait pas, on verra de nombreuses tortues à l'est dans un petit lagon entouré d'une mangrove d'une singulière beauté.

 

Isla de Margarita

Surnommée la "Perle des Caraïbes", Isla de Margarita est magnifique, mais bordée d'hôtels, et son côté "port franc" attire beaucoup de touristes. A visiter avant d'aller voir plus loin…

Pratique

Situation :

Le territoire vénézuélien s'étend depuis les environs de l'équateur jusqu'au nord du onzième parallèle. Il possède également 72 îles, dispersées dans la mer des Caraïbes et dans l'océan Atlantique. Ce sont bien sûr elles qui nous intéressent pour naviguer en catamaran !

 

 

Accès :

Vols direct pour les îles depuis Caracas, que l'on rejoindra facilement depuis les principales villes d'Europe ou des USA.

 

 

Formalités :

Un passeport en cours de validité suffit pour les citoyens de l'Union européenne, des USA, d'Argentine, du Chili, du Costa Rica, du Mexique, du Paraguay et de l’Uruguay... Pas de visa nécessaire pour un séjour inférieur à 90 jours...

 

 

Climat :

Nous sommes sous les tropiques et le climat est donc... tropical ! La saison dite sèche va de décembre à avril. C'est bien sûr la meilleure période pour venir naviguer au Venezuela en catamaran. Mais le reste de l'année est tout aussi agréable, avec une température moyenne de 26°C sur l'année.

Les conditions de navigation sont très agréables, avec des vents bien établis de secteur nord-est ou sud-est. Il faut bien sûr faire très attention aux nombreuses cayes, mais la navigation à vue en catamaran est très facile dans les archipels.

 

 

Sécurité :

Il y a eu quelques attaques de pirates au Venezuela, dont certaines d'une rare violence. La communauté des navigateurs s'est naturellement inquiétée de ces faits et certains ont même boycotté la destination. Mais il semble que les autorités se soient attaquées radicalement au problème pour sécuriser les mouillages. Quoi qu'il en soit, les destinations phares que sont Los Roques,La Blanquilla et Las Aves sont parfaitement sûres.

 

 

Et aussi...

Santé : rien n'est obligatoire, mais certains pays demandent qu'au retour du Venezuela le voyageur soit vacciné contre la fièvre jaune…

Monnaie : Le bolivar fuerte (VEF). 1 euro = 3,03 VEF. 1 US$ = 2,14 VEF (le change "dans la rue" est souvent beaucoup plus intéressant que celui pratiqué par les banques...)

Langue : Espagnol

Partagez cet article